Histoire de l’entreprise

AW-Energy Ltd est une entreprise finlandaise qui développe le concept et le design de produit brevetés WaveRoller. Le WaveRoller est le premier appareil qui utilise la forme bien connue d’énergie houlomotrice - l’effet de houle (Apprenez plus sur l'effet de houle). AW-Energy est une entreprise privée appartenant aux fondateurs et à des investisseurs individuels et collectifs (Voir la page Investisseurs). Le financement a été fourni par (en ordre alphabétique) :


      • Aura Capital
      • Fortum
      • John Nurminen Oy
      • Sitra


    AW-Energy a également reçu un financement du Fonds national finlandais R&D TEKES et de l’UE. Les grands moments de l’histoire de l’entreprise:


        • 1993 Le plongeur professionnel, M. Rauno Koivusaari, fait une observation en plongeant dans une vieille épave ; un fort mouvement de va-et-vient bascule un portillon
        • 1999 Il revient à cette idée avec un groupe d’amis enthousiastes - deux appareils prototypes à échelle réduite sont construits. Les essais avec les prototypes montrent que l’idée est faisable.
        • 2000 La première demande de brevet est remplie sur l’utilisation de l’effet de houle pour produire de l’électricité. Deux experts en énergie du Fortum Hydro Research Laboratory rejoignent l’équipe. Différents types de tests en laboratoire à petite échelle sont réalisés. La recherche fondamentale et les études de faisabilité suivent pour développer un système de prise de force.
        • 2002 AW-Energy Oy est créée. Elle reçoit ses premiers investissements privés pour financer les premiers essais en mer menés dans le Golfe de Finlande. Les essais incluent des mesures de pompe à eau et de pression.
        • 2003 Après des résultats prometteurs, les essais se poursuivent avec le soutien du Fond Finlandais pour la Technologie. Le design des panneaux est modifié et comparé aux expériences précédentes. Un financement supplémentaire d’un investisseur privé est garanti. Une deuxième demande de brevet couvrant une description plus détaillée de la technologie est remplie
        • 2004 Essais de modèle dans le laboratoire naval de l’Université Technologique d'Helsinki. Etude de différents designs de panneaux et des effets de la salissure marine et de l’encrassement biologique. Développement des premiers plans pour des essais à l’échelle océanique à EMEC/Orkney
        • 2005 Premiers résultats des installations à Orkney (EMEC) et mesures à Ecuador (Salinas). Le but est de tester la surviabilité du concept avant d’en dessiner un plus grand. Le prototype est exposé à des conditions de mer intenses sur des fonds rocheux et sablonneux. Nous découvrons les limites de l’utilisation d’une turbine Pelton comme prise de force pour pomper l’eau au rivage. Cela semble faisable pour une unité seule, mais excessivement complexe et inefficace quand plusieurs unités sont combinées. Dessin du premier WaveRoller à échelle un demi avec une prise de force hydraulique et un générateur embarqué. Investissement privé d'Aura Capital
        • 2006 Le Portugal est identifié comme le site d’essai le plus adapté pour la centrale témoin. Début du projet de modélisation de la dynamique des fluides. Début du design et de la fabrication de l’appareil WaveRoller#1 à échelle un demi, un appareil individuel équipé d’une prise de force sans système de contrôle actif et d’une connexion au réseau
        • 2007 Installation, mise en service et contrôle de l’appareil à échelle un demi WaveRoller #1. Après quatre mois de fonctionnement en pleine mer nous décidons d’améliorer la prise de force pour exploiter complètement et au-delà des prévisions la capture d’énergie. Redéploiement en 2007 avec une plus grande presse hydraulique. Planification établie pour une centrale houlomotrice témoin de 300 kW composée de trois unités WaveRoller indépendantes
        • 2008 Déploiement de l’appareil WaveRoller #2 à échelle un demi, équipé de presses hydrauliques plus puissantes. Fonctionnement en pleine mer et exposition aux tempêtes avec mer très agitée (Hs > 5 m). Après le démantèlement de l’appareil, une analyse détaillée des données permet une augmentation à 300 kW du rendement dans le design de la centrale houlomotrice WaveRoller.
        • 2009 Le design conceptuel global fonctionne sur la centrale houlomotrice témoin WaveRoller (300 kW). Séries d’essais en piscine à l’université de Oporto, au Portugal, vérifiées par l’Instituto Superior Technico (IST). Une subvention remarquable est octroyée par le Programme de Fonds pour l’Energie EU FP7. Le projet SURGE de centrale témoin débute officiellement en octobre 2009 (Plus de détails sur le Projet SURGE).
        • Lire plus dans la section “Nouvelles